RPG de DBZ

Le Forum reprend n'hésitez pas à vous inscrire et à être actif. Bon jeu à tous.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Palais du roi.

Aller en bas 
AuteurMessage
Délios
Admin
Admin
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 31/10/2007
Age : 25
Localisation : Bonne question.

Feuille de personnage
Puissance: 179
Points de Vie:
315/315  (315/315)
Réserve de Ki:
31/31  (31/31)

MessageSujet: Palais du roi.   Mer 7 Nov - 22:33

Après ma mission et mon entraînement je devais encore devenir plus fort, mais depuis la fin de ma mission quelque chose me trottais dans la tête et mon entraînement me l’a confirmé, je devais offrir mes services à notre roi, mais je me demandais si j’étais assez fort pour pouvoir accepter ses missions, je me décidais enfin à aller au château du roi. Arrivé devant, trois gardes protégeaient son accès l’un d’eux me demanda :

- Et petit ? Tu as le droit de rentrer ici ?
- Oui.
- Fais voir ton passe ou ta carte.
- Ecoute clochard, soit tu me laisse passer soit je te tu !

Les trois gardes rirent en même temps et le même homme me dit :

- Tu es un comique toi, allé va t’en avant que j’appelle la garde.
- Ouvre moi cette porte et vite ! Criais-je en m’énervant.
- Casse toi petit, va voir ta mère.
- Je vous aurai prévenu.

Le premier qui était a quelques centimètres de moi eu droit à un coup de coude dans le ventre puis un coup de poing dans la tête, il s’écrasa contre la porte qui résonna, les deux autres sortirent leur pistolets et commencement à me mitrailler, je ne pus tous les esquiver, mais ce qui m’effleurèrent ne me blessèrent que légèrement, une fois que les lasers rouge sang, ne coupèrent plus l’air avec un léger sifflement s’arrêtèrent, je fonçai sur le garde le plus proche de moi, le poing en avant il reçut une coup au visage puis une boule de feu rouge vif parsemée de petit étincelle orange au niveau du ventre, le dernier garde commença à paniquer et murmura :

- Vite envoyez des renforts au secteur 1, intrus repéré je répète, intrus repéré au sec…

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que je lui expédiai un coup de coud surpuissant au niveau du ventre qui le fit tomber par terre. Je dis en ricanant

- Je vous avais prévenu.

Une fois ma dernière parole prononcer une cinquantaine de gardes habillés d’armure et munis de pistolet m’entourèrent.
* Ca va pas être de la tarte* Pensais-je en observant le moindre mouvement des gardes. Ils ne pouvaient pas utiliser leur arme car si je parvenais à esquiver leur tire ils pourraient blesser les hommes qui étaient en face d’eux, je pris ça à mon avantage, je sautai sur le premier garde qui fit un pas, je lui donnai un dizaine de coup de poing puis un coup de pied, tous les autres en meme temps se jetèrent sur je pus en assommer un bonne dizaine mais sous le poids de tout ces assaut ininterrompus je m’écroulai au sol. Une bonne baffe me réveilla, j’ouvris les yeux et je pus voir le roi, quatre hommes sur chaque bras, m’empêcher de bouger, un coup de poing au ventre me fit agenouiller, le roi me dit :

- Alors vermine que veux tu ?
- Je veux vous offrir mes services.
- Tes services hein ? Et pourquoi j’accepterais ?
- Parce que je ne vous demanderais rien en retour.
- Et pourquoi ferai tu cela ?
- Pour devenir plus puissant.
- Plus puissant hein ? Et bien si tu arrives à battre Golios, j’accepterai peut-être.

Les quatre hommes me lâchèrent et vu leur visage, Golios ne serai pas un enfant de cœur, une porte s’ouvrit et une ombre apparut, elle était haute de plus de 2 mètres, à chacun de ses pas, le sol tremblait, une fois devant moi je pus bien le distinguer, il possédait, une armure, de grosses bottes blanche, des cheveux noir, des yeux marron de tueur, son bras faisait au moins deux fois la taille du mien, et ses mains était aussi grande que ma tête, trop impressionné par la taille de cet homme il me donna le premier coup. Le roi dit :

- Ne vous battez pas la, je vais vous donner une salle.

D’un claquement de doigt, un serviteur alla en chercher une, quelques minutes plus tard, il revins et nous emmenâmes dans une grande salle, vide avec quelques caméra au plafond, je savais que le roi devrais être au premier loge. Cette brute épaisse fonce sur moi, mit un gros coup de poing que j’esquivai avec un petit bond en arrière, en retirant son poing du sol, j’aperçu un cratère, formé par la force de ce monstre, je compris alors que le moindre coup de cette adversaire pourrais gravement me blesser ou pire rien que le premier coup me fit saigner de la bouche et du nez et j’ai sentis qu’il ne voulais pas me tuer, c’était juste un peu aperçu de son pouvoir. Je devais esquiver, bloquer, parer, contrer mais en aucun cas attaquer de front, impossible de gagner ce combat par la force, je devais ruser, je devais attendre la bonne occasion pour l’achever d’un coup. Au bout de quelques minutes d’esquiver et de parade, je pus entrevoir un petit faille dans ce géant, elle fut brève, et j’en profita pour lui lancer un double BE Chargée, mais il ne fut pas assez puissant, énervé, mon adversaire fonça sur moi, je ne pus rien faire j’étais paralyser par ça puissance, mais je réussi à esquiver son coup trop lent en me baissant, je lui mis un coup de poing dans le ventre puis je me reculai, je compris à son humeur que je lui avais fait mal, finalement pas si résistant cet masse, une main au ventre, il fonça sur moi, coller au mur je sautai au dernière moment, son poing s’enfonça dans le mur et le traversa, je me mis alors derrière lui, a quelques centimètres je le frappai pendant quelques secondes puis je chargeai mon ki et pour fini, une Double BE chargée sortis de mes mains, elle n’était pas comme celle de toute a l’heure, l’autre était bleu ciel mais celle la était jaune vif, parsemer de rouge, je l’atteignis de plein fouet dans le dos, je me reculai pour atteindre l’autre bout de la salle, essoufflé je ne pouvais plus rien faire j’avais tout mit dans cette dernière attaque, il arracha son poing, se retourna vers moi et fonça le poing en avant, impossible de bouger, d’esquiver, de parer j’étais perdu mais arrivé à une trentaine de centimètre de moi, il s’arrêta net et tomba, comme ci mon attaque le toucha avec retardement. Le roi me dit dans un haut-parleur :

- Tu a gagner ta place par mis nous petit, as-tu tué cet incapable ?
- Je ne sais pas mais je pense que non.
- Alors tu-le !
- Impossible.
- Pourquoi ? Demanda le roi inquiet.
- Bien trop affaiblie.
- D’accord je verrai ce que je ferai de cet imbécile plus tard, maintenant va te reposer.

Une fois sortis de ce château je me dis :
*Très bien la première étape de mon plan, s’est déroulé a merveille*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s3.gladiatus.fr/game/c.php?uid=47532
 
Palais du roi.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG de DBZ :: Rôle-Play libre :: Planète Végéta :: Place royale-
Sauter vers: